Notre guide d'apprentissage étape par étape

Pour apprendre le vélo, un enfant doit pouvoir évoluer à son rythme. Avec ce guide, il ne vous manquera plus qu’un BEMOOV pour apprendre le vélo à vos enfants.

Notre guide d'apprentissage étape par étape

Pour apprendre en s’amusant, il est important que votre enfant ait un vélo adapté à sa morphologie. Avant toute autre chose, nous ne saurions trop vous recommander de proposer à votre enfant un vélo à sa taille, adapté à sa morphologie, ainsi qu'à son niveau d'agilité.

➜ Consultez aussi nos conseils détaillés pour choisir votre vélo d’enfant BEMOOV

Ensuite, pour l’aider au mieux, il faut faire confiance à son enfant et à ses compétences, qui ne demandent qu’à se développer. Comme pour tout apprentissage, il est donc préférable de séparer les étapes. La méthode que nous vous proposons permet à l’enfant de ne jamais être livré à lui-même, en gardant un côté ludique et en toute sécurité.

N’oubliez pas que la motivation d’apprendre vient d'eux !

Apprendre l'équilibre à vélo : c'est super amusant !

Étape 1 : Chez BEMOOV, nous recommandons aux jeunes enfants de commencer leur apprentissage avec un vélo sans pédales (vélo d’équilibre, aussi appelé draisienne). Cela permettra à l’enfant de développer son sens de l’équilibre, et de découvrir le plaisir de rouler sur 2 roues avant d’apprendre à pédaler.

Asseyez votre enfant sur la selle réglée à une hauteur intermédiaire, pour qu’il ait les genoux moyennement fléchis, avec les pieds au sol. Laissez-le pousser un pied puis l’autre pour avancer, jusqu’à ce qu’il se sente à l’aise.

Vous pouvez maintenant remonter la selle pour que votre enfant n’ait plus que les genoux légèrement fléchis avec les pieds au sol. Votre enfant va pousser de plus en plus fort avec ses pieds et prendre de la vitesse.

Apprendre à pédaler sur son vélo : un jeu d'enfant !

Étape 2 : Si sa maîtrise de l’équilibre n’est pas encore parfaite, vous pouvez enlever les pédales du nouveau vélo pendant quelques jours, afin de l'utiliser tout simplement comme une draisienne.

Vous pouvez aussi choisir une pente douce le tenir un peu, et puis le lâcher quand il commence à pédaler. Vous pouvez aussi pousser légèrement le vélo par l’arrière de la selle si vous êtes sur le plat.

Restez très proche de votre enfant pour le rattraper en cas de perte d’équilibre. Vous pourrez lui laisser plus d’autonomie au fur et à mesure de ses progrès. Votre présence en tant que parent sera primordiale pour assister votre enfant et le soutenir, afin qu’il ou elle se sente en sécurité et en confiance.

Apprendre le démarrage à vélo : hyper rapiiiiiiide !

Étape 3 : Apprenez-lui à placer un pied sur une pédale positionnée légèrement au-dessus de l’axe du pédalier vers l’avant, et l’autre bien posé au sol. Il est important de pousser avec le pied qui est au sol, aussi fort qu'avec celui sur la pédale.

Après quelques essais, il ne lui restera qu’à apprendre à démarrer et poser le 2e pied sur la pédale sans mouvement de guidon intempestif, un jeu d’enfant si votre enfant a appris la maîtrise de l’équilibre au préalable.

Apprendre le freinage à vélo : s'arrêter en toute sécurité

Étape 4 : Le truc à retenir pour apprendre à son enfant comment freiner à vélo efficacement, c’est que le frein avant est plus puissant que le frein arrière. Il faut donc l’utiliser en bonne proportion, pour éviter les risques de chute. Avec cette méthode, votre petit(e) pilote s’habituera facilement à l’utilisation des 2 leviers de frein lors de son passage au vélo à pédales.

Ce que votre enfant doit retenir, c'est que si on n'utilise que le frein arrière, on dérape, et qu'avec le frein avant, on bascule. Pour s'arrêter en toute sécurité, il faut utiliser les deux, mais pas forcément en même temps.

Apprendre à contrôler ses virages à vélo : sensations garanties !

Étape 5 : Première chose à expliquer à votre enfant : le vélo va là où on regarde !

C’est très important pour apprendre à votre enfant qu'il ne faut pas trop tourner son guidon. Votre enfant doit avoir compris que tourner en vélo (à une certaine vitesse) NE SE FAIT PAS en tournant le guidon, mais bien en s’inclinant légèrement vers là où l'on veut se diriger (gauche ou droite).

Pour faciliter l'agilité de votre enfant sur son vélo pour votre enfant, rien de mieux qu’une bonne position sur un vélo adapté à sa morphologie, facile à enfourcher, donc.

Apprendre à utiliser les vitesses du vélo : comme un pro !

Étape 6 : Le truc, c'est d’anticiper son changement de vitesse et de le réaliser progressivement : «vitesse par vitesse ». Le but étant d’éviter de briser son rythme de pédalage et d’anticiper les changements de reliefs ou les obstacles à venir.

La plus grande difficulté pour les enfants (et pour de nombreux adultes, même) est de savoir sur quelle gâchette appuyer pour monter ou descendre de vitesse à vélo. Sur un BEMOOV, apprendre à passer les vitesses est bien plus facile car nous avons coloré nos gâchettes, en rouge et en vert, pour les différencier.

Dès lors, votre enfant pourra retenir : que rouge = + vite, + d’effort, tandis que vert = - vite, - d’effort. C’est tout simple !

Apprendre le vélo en toute sécurité : même pas peur !

Étape 7 (ou 0) : Tout d’abord, il est primordial pour la sécurité de votre enfant d’avoir un vélo bien entretenu : nettoyé, lubrifié, réglé, vérifié…

Avoir un vélo adapté à sa taille est une bonne chose, mais il est également nécessaire d’ajuster les réglages au fur et à mesure que votre enfant grandit. Avant chaque balade à vélo, on vous conseille donc de vérifier :

  • si les freins sont bien réglés
  • si la selle est bien fixe et à la bonne hauteur
  • si la chaîne est bien lubrifiée et que rien ne bloque
  • si les roues tournent librement et si les pneus sont bien gonflés

Sans oublier bien sûr : de mettre son casque et de bien le fermer !

Voilà ! Même si toutes les étapes sont remplies, n'oubliez pas de laisser votre enfant faire ses propres expériences, et ses propres aventures !

Articles en relation